• Cette nuit...

     

     

     

    Ici n'est ma place ni mon temps

    Même si c'est ici qu'est ma propre peau

    Je peux finalement commencer

    A laisser ce siècle m'ignorer.

    Lorsque je reste sous le ciel de la nuit

    Et que demain ne veut plus rien dire.

    Cette nuit...

    Je n'étais qu'une petite fée,

    Je me sentais presque en vie

    Lorsqu'au son de cette symphonie

    J'ai prié au loin une étoile magique,

      Cette nuit...

    Aujourd'hui les souvenirs disparaissent

    Je peux à peine me rappeler cette mélodie.

     J'ai observé la fin de ce siècle

    Compressé dans un minuscule écran.

    Et cette petite fée mourante, tombante ne pouvait voir

    Que quelque chose se finissait.

     Cette nuit...

    Fais-tu semblant ?

    Ou avons nous eut ces mêmes sentiments ?

     Jamais je n'aurais pu prévoir...

    Il se moque, fait des tours maintenant.

    Dans la nuit il y a quelque chose de sauvage

    Je peux l'entendre respirer, c'est mon esprit

    Car mon cœur lui est en panne et meurtri.

     Cette nuit...

    Cette nuit il y a quelque chose de vivant

    Sans l'entendre je le sens, ça me quitte...

    C'est la vie,,,,

     

                      - Imagine -